Soif de bougeotte
 

"Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant"
Bernard le Bovier de Fontenelle

 
 

 

Brésil suite...

Bresil

Du 03 au 05 août 2013 – Retour au Brésil
 
Nous passons trois jours à parcourir la route assez morne qui nous conduit vers les plages de sable blanc de l’atlantique. Les passages frontières se font super vite, d’autant que nous ne faisons plus d’importation temporaire pour le véhicule au Brésil. L’histoire ne dit pas si l’on peut laisser plus de trois mois le véhicule sur le territoire, ou s’il est assujetti au temps de présence des propriétaires, soit trois mois. Et comme notre niveau de portugais est proche du zéro…. Nous ne posons pas la question ! Premier arrêt à Rio Grande d’où je pensais pouvoir prendre un bac et rejoindre la BR 101… Nous n’avons trouvé que des bacs pour passagers… Nuit au port, retrait d’argent et comme les stationnements sont galères… on zappe la visite en ville.
Nous rejoignons enfin la côte… venteuse. L’idée est de choisir des balnearios. Etant hors saison, nous trouvons des bivouacs tranquilles et les interdictions ne nous concernent peu.

 
Brésil
 
Le 06 août 2013 – Torres
 
Prochaine étape, la ville de Torres dont le guide dit qu’elle est sympa. Nous visitons le parc Guarrita. Vraiment sympa ! Nous y voyons entre autres des pêcheurs… qui pêchent d’une falaise de 70 m de haut !

 
Brésil
 
Comme nous ne pouvons bivouaquer dans le parc, les gardiens nous indiquent une plage de surfeurs à l’autre bout de la ville, nous y sommes abordé par le patron du bar Boteko’s Alemao Nei, qui nous donne son code wifi et nous fait nous garer devant son établissement. Nous restons un moment à lire sur la plage…
 
Bresil

Du 07 au 11 août 2013 – Laguna
 
Nous prenons la météo… De la neige est prévue sur les massifs vers Cambara et le parc que nous souhaitions arpenter… De plus Marcus nous signale que la route la plus praticable nous oblige à repartir en arrière… Bon ! On reste sur la côte et partons pour Laguna.

 
Brésil
 
Que de vent !!!! Mais une bonne surprise nous attend. Les dauphins et les pêcheurs sont présents ! Nous faisons quelques photos… et achetons un gros poisson ! Puis au moment ou je rince le linge, je vois un très gros dauphin… avant de réaliser que c’est une baleine en compagnie de trois dauphins !!!! Et zou ! Films et photos s’enchaînent !!!

 
Brésil
 
Le vent vraiment très violent, nous pousse à trouver refuge au camping. Comme nous avons beaucoup de linge à laver et que les prochains jours ont une météo catastrophique… et que le camping à la wifi… La laverie nous parait vraiment trop chère, nous ferons donc la lessive à la main. On se dépêche, car la pluie est annoncée ces prochains jours. Nous passons deux jours sous la pluie et le vent, puis comme prévu, le soleil… direction le centre ville où nous nous promenons et faisons de sympathiques photos des bâtiments de style colonial.

 
Brésil
 
La vieille ville date de 1676. Nous n’avons pas traversé pour rejoindre Farol da Santa Maria, car la pluie n’avait pas amélioré le chemin de terre ! Dommage, car il paraît que c’est de toute beauté.
 
Du 12 au 14 août 2013 – Praia da Rosa
 
Bon, ce n’est pas tout, mais nous avons des baleines à voir !!! Nous effectuons assez peu de km, avant de nous retrouver sur un bord de plage magnifique, les habitations sont intégrées au paysage et la plage est intacte malgré la présence de surfeurs. Un vrai plaisir ! D’autant, qu’un jeune serveur nous indique les promenades à faire. L’après-midi, nous faisons un tour en hauteur et nous voyons des baleines !!! Youpi !  Nous allons rester quelques jours !

 
Brésil
 
Le lendemain, le temps est plus gris, mais nous voulons quand même aller marcher, cela fait un temps infini que nous restons le c.. assis. Dès le matin, les surfeurs ont envahis la plage. C’est marrant, de loin, il nous font penser à des otaries. En bout de plage, nous revoyons nos baleines…. Ce coup-ci nous sommes plus près ! Par contre, nous écourtons la promenade, car de gros nuages noirs arrivent…. On se prend quelques gouttes et pic-niquons dans la Roulott’. Notre jeune serveur vient taper à notre porte, craignant que nous n’ayons pas vu les baleines. Nous les observerons de notre baie, le reste de la journée. Nous pensons que notre voisin nous propose de manger avec lui ses poissons… mais en fait nous n’avons rien compris !!!

 
Brésil



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement