Chili du 07/12/2013 au 28/02/2014

Nous allons nous poser sur une plage à la Punta Aguantao, nous espérions y passer l’après-midi et la nuit, mais un pêcheur, nous informe que le chemin se recouvre d’eau à la marée montante… Heu… On reste un peu, puis on file à…

Chili 1

...Dalcahue… L’église est en restauration, dommage, nous passons notre temps à la féria, superbe et animée.

Chili1

Nous discutons avec des chiliens de Quellon et le fils m’offre un livre en français ! Muchas gracias por este regalo ! Puis nous rencontrons Patricia, chilienne qui vit depuis plus de 30 ans à Paris. Nous passons un moment à discuter autour d’une bière… Je repars avec de la coriandre et des myrtilles… Nous trouvons un coin de rue pour dormir.

Du 06 au 09 janvier – Isla Quinchao

Nous embarquons sur le ferry et 5 mn plus tard, débarquons sur l’île. Direction Curaco de Velez. En déambulant, nous croisons 2 françaises, s’en suit une conversation pendant 1 heure ! Puis, nous constatons que la place à la wifi ! Nous en profitons, puis nous, nous dirigeons vers la digue qui devient notre bivouac face aux oiseaux et à la mer. La ville possède des maisons à 2 ou 3 étages aux bardeaux ouvragés. Nous ne verrons pas de moulins à eaux traditionnels… Pas trouvé !

Chili1

Nous quittons notre bivouac et nous rendons à Achao, le temps est maussade. Nous visitons l’église que je trouve superbe. Elle est surmontée d’une tour de 25 m, les murs sont habillés de « tejuelas » (tuiles) en bois de mélèze et le tout est maintenu sans clous par des assemblages en bois. Elle fut construite en 1730, c’est la plus ancienne de Chiloé. L’intérieur entièrement coloré est vraiment très beau et le plafond est en bois sculpté. Elle fut la première construite par les jésuites, Ma préférée !

Chili1

Nous faisons un tour rapide du village et visitons le petit musée.

Chili1

Nous filons sur Quinchao, espérant que le temps se lève. L’église y est franciscaine… si, si…. C’est la dame qui me l’a dit ! Elle est immense, c’est la plus grande, alors que le village est tout petit. Mais, elle est prévue pour que tout les paroissiens (une centaine) des îles alentours puissent y tenir une fois par an (le 08 décembre, pour la fête de Notre Dame de Grâce qui est une des fêtes religieuses des plus importantes de l’île).

Chili1

Le coin est sympa, calme et nous décidons de nous y poser. Dans l’après-midi, le temps se lève et nous effectuons notre promenade, puis lecture au soleil. Marcello, qui tient le petit restaurant d’à coté, vient nous voir avec une huître monstrueuse. Ne pouvant en ouvrir dans la Roulott’, nous décidons d’aller en manger le soir. Nous en prenons qu’une douzaine, mais elles sont tellement grosses (et encore j’ai demandé des petites !) que nous avons l’impression d’en manger 3 fois plus. Nous goûtons à la sauce locale qui les accompagne, le « pebre » (Tomate, oignon coupés en tout petit avec de la coriandre, plus du jus de citron et un peu de piment).

Chili1

Nous repartons en direction de Curaco pour trouver de la wifi, c’est l’anniversaire de Cindy. Mais comme un fait exprès, nous n’en trouvons n’y à Achao, ni à Curaco. Grrr… Je profite de cette pause pour faire une page du site… cela fait plus d’un mois que je n’ai rien envoyé… Vent et pluie se précisent… Dans la nuit, de violentes bourrasques pleines de pluie frappent la fenêtre qui fuit… Nous fuyons vers la place du village. Le lendemain, la wifi étant de nouveau opérationnelle, je passe la journée sur internet. Nous prenons nos billets pour l’île de Pâques ! Ce sera du 1° au 9 juin. Nous avons dégoter un bon prix ! Du coup, peut être que nous prendrons une chambre au lieu de camper… Nous nous faisons vieux !!!

Le 10/01/2014 – Tenaun

Comme je ne peux envoyer le site, nous quittons Curaco, nous faisons un détour pour voir l’église de Hayo Alto, puis nous quittons l’île. Depuis le début, nous n’avons pas eu beaucoup de ripio, mais dès que nous attaquons le bord de côte après Delcahue, nous sommes en plein dedans, et le chemin n’est pas toujours super bon et large. Nous ne faisons de monter, puis descendre, c’est une des particularités de Chiloé. Nous ne sommes pas sur une île bien plate. Que nenni… Et quand ça monte, ça monte ! Pas longtemps, mais nous nous retrouvons souvent en première ! Et quand ça descend… ça freine dur ! Nous retrouvons un peu de goudron, puis de nouveau du ripio. Pas compris…

Chili1

Nous arrivons à Tenaun (Trois montagnes en Huilliche), petit village doté d’une seule rue avec une église assez particulière. Elle fut construite en 1845 avec 3 tours dont la plus grande fait 25 m, est une exception dans l’école d’architecture de Chiloé.

Chili1

Nous arrivons à Tenaun (Trois montagnes en Huilliche), petit village doté d’une seule rue avec une église assez particulière. Elle fut construite en 1845 avec 3 tours dont la plus grande fait 25 m, est une exception dans l’école d’architecture de Chiloé.

Chili1