Soif de bougeotte
 

"Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant"
Bernard le Bovier de Fontenelle

 
 

 

Ch’uru

Par ce petit dossier, nous allons voir l’évolution de notre nouveau compagnon de voyage, pas facile à trouver un véhicule sans électronique (donc ancien) mais surtout sans trop de kilomètres……….

Nous finissons par dénicher notre « perle rare » à Grenoble, un artisan qui n’avait pas beaucoup de temps libre, de plus qui ne connaissait pas la mécanique donc tout se faisait au garage….( est-ce une référence ????) de plus il possédait tout l’historique du véhicule depuis sa mise en circulation !

Nous l’avons donc découvert le 20 Septembre 2016 dans son jus « brut de pomme » c’est-à-dire sans aucune options, ni panneau solaire ni gadget (et heureusement sans télé ni antenne)
 

Nous le ramenons donc à Gap. Bon, premières impressions :

1 : confort de conduite : Super !! bien assis, pas mal au dos, bonne visibilité.

2 : moteur, assez silencieux, nous avons été étonnés par son super couple à bas régime, nous avons pris la fameuse côte de Vizille, il ne chauffe pas du tout.

3 : dans les virages du Trièves, il ne penche pas trop, mais une fois chargé !!! je pense que nous allons renforcer la suspension malgré les boudins gonflables. Bon, notre première impression est super bonne !!!!

Isa décrète qu’il faut absolument le relooker !!! On ne peut pas le laisser dans son jus, il ne nous ressemble pas, elle court acheter de la peinture et se met au travail.

  
C’est vrai qu’il faisait tristounet ! - Couleurs et les tissus d’avant.

Un peu de couleur , et ça prend tournure, non ?

 
Et, une fois fini, c’est pas plus joli ?
 

 
Dans la « salle de bains », suppression de la vasque et du mitigeur de la douche, gros dévoreur d’eau, remplacé par des étagères et un pulvérisateur douche de bateau (7 litres d’eau pour 2 douches) fixation au plafond d’un étendoir pour sécher le linge…..
 
 
Isa couds aussi les nouveaux rideaux avec les tissus ramenés d’Argentine, pendant ce temps, Francis pose un panneau solaire, déplace la batterie à l’intérieur, change toutes les lumières par des éclairages à leds, en rajoute même plus, pose des prises 220v, des prises 12 v, des prises USB, un petit chauffage électrique, pose un SOG au WC, un ventilateur amovible pour les lanterneaux……….

Bref, des améliorations de vie comme on en a l’habitude……

Nous faisons aussi changer toutes les suspensions, lames de ressort, amortisseurs, barres de torsions…… par un « kit raid australien ». Nous changeons également toutes les mousses ainsi que le matelas que nous posons sur un sous-matelas Aquawat en fibre de coco pour éviter la condensation. Nous sommes presque parés, nous finirons le reste au Maroc.

Fin Novembre, nous prenons la route pour le Maroc. En premier, nous faisons changer l’embrayage par un modèle « renforcé » par un mécano de Tata que nous connaissons par des amis, qui vient nous le changer dans le camping !!!! Ce n’est pas en France qu’on ferait cela !!!! Pont et boite de transfert par terre, et sans perdre un boulon s’il vous plait !!!

Nous allons faire une belle balade avec 20 Kms de piste pour enfin tester le comportement de Ch’uru. Oupsss ! c’est vrai, on ne vous l’a pas dit, mais nous avons baptisé notre nouvelle roulotte Ch’uru, qui veut dire « escargot » en Queshua.

Après un petit mois de vacances, nous filons sur Zagora, ou nous avons une adresse pour faire renforcer le châssis, car sur très mauvaises pistes, c’est le point faible des Pick-up un peu trop chargés, nous prenons contact avec Abdou, au garage « sahara zagora » un spécialiste qui assiste bien des rallyes de 4x4.

1 ère opération, démontage de la cellule au camping, puis au garage, démontage de la benne……….

 
 
2ème opération, ponçage complet de la rouille afin de préparer le chassis…..
 
 

Renforcement du châssis en y soudant dessus et dessous un renfort de 6 mm
 

 

Et enfin, on y passe un antirouille spécial (Owatrol de Rustrol ramené de France)
 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement