Argentine du 30/08 au 28/10/2012

Levé à 6h30 ! Pas question d’en perdre une miette ! Le petit déjeuner est pris avec le nez sur la vitre ! Puis l’appareil crépite jusqu’à être vide !!! C’est vraiment beau et impressionnant ! Nous nous demandons comment elles peuvent nager dans si peu de fond ! Tant mieux, car cela nous fait un spectacle inoubliable. Nous rencontrons Hervé, Christine et Luana, qui après avoir tout vendu, se promène en camping-car. Nous passons la soirée ensemble autour d’un plat de pâtes. Ils repartent le lendemain.

Argentine 1

Notre rendez vous baleines est une vrai réussite. Nous bivouaquons en bord de plage, et dès le matin, nous guettons les baleines. Café pris sur nos fauteuils devant un tel spectacle, y’a pire ! Non ? Nous nous sommes vu rester derrière nos appareils photos et jumelles de 8 h a 13 h 30 sans discontinuité.
C’est la première fois depuis le début de notre voyage, que nous rencontrons autant de voyageurs : les Anglais Philip et Angela qui tournent autour du monde depuis 6 ans dans leur fourgon Iveco (www.philflanagan.com), Martine et Jean Marc en Amsud depuis 7 mois (Grande aventure en voyage). Sans compter les Argentins qui viennent spontanément discuter.  Nous discutons avec un guide local qui nous donnent quelques explications sur les baleines et nous indique les endroits à visiter dans le secteur. Il nous offre aussi des pâtisseries ! Nous reprenons doucement une vie sociale ! Apres 3 jours de ce régime, nous décidons de filer sur Valdes. Nous décidons de nous installer au camping de Piramides pour les commodités d’usage…, le plein d’eau et surtout compiler les films et trier les photos ! Rien que ça

Du 01 au 09 septembre 2012

La péninsule de Valdes est l’une des plus belles réserves naturelles d’Amérique du Sud. Son succès qui attire énormément de visiteurs, ne nous permet pas de nous attarder comme nous le souhaiterions auprès des animaux. Dommage ! Le seul lieu ou le bivouac est permis c’est la Plage Pardelas à quelques km de Piramides. Nous nous y rendons et ho ! surprise ! retrouvons Philippe, compagnon de traversée !!! Super sympa de se retrouver ainsi ! Nous n’avons pas eu son mail à temps et nous avons failli le louper ! Martine et Jean Marc sont là aussi. Nous décidons de nous promener en direction du village par la cote.

Argentine 1
Argentine 1

Philippe nous quitte, nous irons faire une balade de l’autre côté ! Puis quelques photos de nos baleines !

Argentine 1
Argentine 1

Après 3 jours, nous repartons pour Puerto Madryn. Courses, internet, plein d’eau… Et nous rencontrons Nelly, Stéphane et Gabin qui ont parcourus les 3 Amériques, ce sont leurs derniers moments avant de ré-embarquer (lavieestbelleautourdumonde.overblog.com), puis Régine et Hubert (de-la-canebiere-a-ushuaia.over-blog.com) qui ont fait un parcours similaire. Nous nous retrouvons tous sur la plage Las Canteras ou nous passerons encore quelques jours. Stéphane et Francis en profite pour jouer quelques morceaux de guitare. Que de beau moment en compagnie de nos baleines ! Nous ne nous en lassons pas !

Argentine 1

Le 08 c'est férier ici, et nous avons la surprise de voir arriver Véronica, Lucas, le papa de Véronica et sa femme ! En pleine nuit, le vent est si fort, que je crains que le toit de la Roulott’ s’envole !!! Du coup on déménage à 4 heures du mat. Direction Puerto Madryn ! Nous finissons notre nuit sur le port et la journée qui suit est consacré aux courses, laverie, plein en tout genre, Internet… Nous avons des nouvelles de Véro, toujours sans Patrice… Il tourne en rond devant Montevideo ! Nous irons à Punta Loma demain

Le 10 octobre 2012

Punta Loma est à 12 km de la ville, une réserve naturelle comprenant des Lions de mer et une colonie de Cormorans se visite… et nous tombons sur un jour gratuit !

Argentine 1


Bon, je sais pas pour vous, mais nous nous sommes paumés… Otaries ? Phoques ? Lions de mer ? Loups de mer ? Eléphants de mer ? C’est un peu de l’hébreu !!!
 

  • Il existe de nombreuses familles et espèces de mammifères marins. Le phoque et l’otarie se différencient très facilement : les oreilles du phoque sont internes et n’ont donc pas de pavillons visibles, tandis que les oreilles de l’otarie ( Les otaries appartiennent l'ordre des carnivores et à la super-famille des pinnipèdes.
  • Ces animaux sont un exemple de retour à la vie aquatique, ils ont un ancêtre terrestre. Les études d'anatomie comparée ainsi que les études moléculaires ont montré que les ours étaient les plus proches parents des pinnipèdes. De fait, c'est un animal qui ressemblait à un ours, qui est retourné à la vie aquatique, et qui a donné l'ensemble des pinnipèdes actuels. Le registre fossile donne le plus ancien représentant des pinnipèdes à la fin de l'Oligocène, presque - 25 millions d'années. Cela peut sembler lointain, mais c'est en fait assez court dans l'histoire évolutive des mammifères. Ce fossile trouvé aux Canada montre une morphologie intermédiaire, les pattes pouvant encore servir à marcher mais les phalanges étant suffisamment aplaties pour nager. sont visibles ). Une autre différence est facile à remarquer entre ces deux animaux : l’otarie peut relever le torse en prenant appui sur le sol avec ses membres supérieurs tandis que le phoque rampe lourdement sur le sol, incapable de se relever. Dans les spectacles d’animaux de bassins, ce sont essentiellement des otaries que vous verrez (en dehors des dauphins et des orques).
  • Il existe plusieurs espèces d’otaries. La plus petite, celle des Galapagos, pèse une soixantaine de kilos tandis que le lion de mer (otarie de Steller) pèse jusqu’à une tonne et peut mesurer jusqu’à 3 mètres.
  • Le morse est un cousin de l’otarie. C’est un animal de la famille des odobenidés, constituée pour la plupart d’espèces fossiles. Le morse est très grand et lourd, pesant jusqu’à 2 tonnes. Il est reconnaissable à ses très longues canines. Il vit dans les régions arctiques.
  • L’éléphant de mer fait partie de la famille des phocidés. C’est un très grand phoque reconnaissable à son gros nez qui forme une sorte de trompe. Les phoques sont très à l’aise dans l’eau et maladroits sur terre. L’éléphant de mer peut rester 2 heures en apnée et plonger jusqu’à 2 000 mètres de profondeur. Il peut peser jusqu’à 3 tonnes et mesurer 5 mètres.
  • Et voilou !!! Maintenant on sait !!! Nous partons pour faire un petit tour de bord de mer pour revenir vers la ville. Nous voyons un groupe important de Petrels géants, du coup, on y va. Ils se régalait du corps d’un baleineau mort !
Argentine 1

Du 11 au 13 octobre 2012

Nous partons vers Punta Ninfas, la route étant pas super, nous préférons prendre notre temps. Régine et Hubert nous rejoignent, et c’est ensemble que nous descendons à flan de falaise pour aller sur la plage de galets où se prélassent les éléphants de mer.

Argentine 1