Chili du 02/04 au 31/05/2014

Le 04 mai 2014 – Pomaire

Nous partons sous un ciel grisâtre vers le village de Pomaire, réputé pour ses poteries et ses empanadas géants d’un 1/2 kg. Nous n’arrivons pas à retirer de l’argent. Mais que se passe-t-il ?

Le village est plein. Les alentours de Santiago se sont donnés rendez-vous ici. Nous déambulons dans le village et mangeons du pastel de choclo. On se prend un empanada géant pour le lendemain.

Nous demandons à passer la nuit sur notre parking… Concert de chiens et poivrots…

Chili 1

Le 05 mai 2014 – Pirque

Nous fillons en premier vers la ville de Melipilla qui nous paraît assez grande pour que nous y trouvions une batterie. Nous n’arrivons toujours pas à retirer de l’argent, jusqu’à ce qu’une charmante dame nous explique : Entrez, sortez puis entrez à nouveau, puis extranjero et youpi !!! Nous changeons notre batterie sur le trottoir avec pour spectateurs les poivrots du coin… La ville n’est pas super… Nous finissons par arriver à Pirque et là pour le bivouac, c’est pas gagné… Nous dormons devant un collège à l’écart de la route.

Les 06 & 07 mai 2014 – Réserve Rio Clarillo

Nous trouvons le chemin de la réserve assez facilement, car ce coup-ci nous sommes dans le sens des panneaux. Apparemment, en AmSud, les panneaux indicateurs sont seulement dans un sens, quand on vient de l’autre côté… Bernique. Nous voyons à notre arrivée que l’on ne peut rester dormir dans la réserve ! C’est pas glop ! Bon, comme le non, nous l’avons déjà, nous cherchons le oui… On demande l’autorisation de rester cette nuit. Nous allons nous promener et il fait super chaud dans cette vallée.

chili 1

Nous attendrons la réponse sur notre bivouac, tranquillement. Les gardes sont sympas, téléphonent… et exceptionnellement, nous pouvons rester ! Youpi ! Une nuit complète dans la nature.

chili 1

Après avoir fait encore une promenade, nous quittons la réserve à 18 h. Nous repartons dormir en ville… Jusqu’à 2 h du matin, lorsque les gendarmes nous demandent de partir… Faut pas dormir la nuit près d’un collège… Après avoir palabré, Nous finissons la nuit devant la gendarmerie, c’est beaucoup plus bruyant !

Du 08 au 10 mai 2014 – Aux alentours de Pirque

Après cette nuit de m…, nous partons pour le Cajon de Maipo. Nous espérons y trouver un coin sympa pour passer un ou deux jours. Mais à peine partis, nous avons encore un problème de freinage. Pédale super dure et quasi pas de freins. Comme la route paraît assez plate, nous continuons quand même. Nous pensons depuis hier à un problème avec l’assistance de freinage. Nous parvenons à destination, mais le soucis que nous cause nos freins ne nous permet pas de profiter du secteur. Nous faisons quand même le tour du village de San Alfonso où nous trouvons des maisons dignes du Seigneur des Anneaux.

chili 1

Nous nous posons sur un terre-plein, et regardons notre moteur… Bon, ce coup- ci c’est décidé, nous repartons sur Pirque trouver un mécano. Après une bonne nuit, nous reprenons notre route, les fesses un peu serrées, nous n’avons plus qu’un filet de frein… ça s’aggrave. Diagnostique : nous avons du frein, mais sans assistance nous n’arrivons pas à appuyer assez fort sur la pédale pour que cela fonctionne. Sur place, nous demandons un mécano, et on nous indique un garage qui paie pas de mine. Quelques explications plus tard, le mécano va chercher son patron qui nous trouve la fuite en 2 secondes… C’est une pièce en plastique qui est à moitié fondue.

chili 1

Le patron va chercher une pièce à la ferreteria ! Super contents, nous en profitons pour faire la vidange. Nous apprécions une fois encore la serviabilité des gens d’ici, nous passons en priorité et tout le monde trouve ça normal. Pour fêter le retour de nos freins, nous allons manger des lasagnes… Hummm… Nous n’en n’avons pas souvent mangé d’aussi bon. Nous passons l’après-midi à digérer sur internet. Nous irons dormir à l’entrée de la réserve et y passerons le lendemain, tranquillement.

Du 11 au 17 mai 2014 – Santiago

Nous n’étions pas très chaud pour aller à Santiago, mais Catherine m’a presque convaincue. Bon, c’est dimanche, on ne devrait pas avoir trop de circulation pour rejoindre le bivouac au pied du parc Métropolitain, dans un quartier assez chic pas très loin du Mall. Nous avons décider de trouver et d’acheter une tablette qui fait Gps sans connexion, car je galère pour guider Francis dans les villes, nous devons aussi faire notre avis d’imposition… Nous trouvons assez facilement le bivouac, un tour pour reconnaître le quartier, et nos pas nous mènent au Jumbo. Le lendemain, c’est visite d’une partie du centre ville… à pied. En fait il nous suffit de longer le parc et nous arrivons au bout de 30 mn en ville.

Parc Santa Maria

chili 1

Nous visitons le parc Santa Maria, la cathédrale, la Plaza de armas est en travaux, mais nous visitons le musée de l’art pré-colombien. Très beau. Nous grignotons dans une cantine pour peu cher… Bref, tout va bien, sauf pour nos pieds…

chili 1

Nous essayons notre tablette pour faire des photos, c’est pas mal si l’on ne zoom pas… Nous retournons vers notre Roulott’. Le lendemain, c’est journée Mall, chargement de cartes pour le gps, mise en service de la tablette, logiciel… Nous continuons les frais… disque dur et il y a un magasin Lush… J’adore leurs produits, un savon et une crème plus tard….
Le 4° jour est consacré à la visite du zoo, où je souhaite voir des Pudus. Ce sont de petits cervidés qui vivent dans les fôrets et que l’on ne voit jamais ! Puis retour dans le centre ville, nous allons manger avec Cyril que nous avions rencontré sur les bord du lago Panguipulli, un tour au petit quartier Concha y Toro et on se fait un dessert au patio Bella Vista…

chili 1
chili 1

Nous passons les deux derniers jours à « Jumboter », je n’arrive toujours pas à charger mes cartes pour le Gps… Je finirai par les charger assise sur un banc dans le parc ! La météo n’est pas superbe pour les prochains jours. Nous décidons de repartir en bord de mer pour attendre la date de notre départ pour l’île de Pâques.

Du 18 au 31 mai 2014 – On attend…

Nous repartons et essayons le Gps… il fonctionne parfaitement ! Ouf, nous ne nous sommes pas trompés. Nous passons nos journées entre plage de Cachagua d’où nous nous ferons virés à cause d’un employé qui doit être frustré, et qui veut faire respecter le règlement… Les autres sont super sympas, et nous apprendrons un peu tard, qu’il nous suffisait de nous déplacer de 10 m sur un terrain privé… et le village de Papudo. Je prépare le trajet de Bolivie et du Pérou, Francis fait des Sudokus, nous regardons un dauphin qui vient régulièrement face à nous, les pélicans, la loutre de mer…

chili 1

Ne pouvant confirmer nos réservations par internet, nous décidons d’aller à l’aéroport de Santiago le 30. Nous attendrons sur place dans le parking et y ferons nos bagages.


Plus...