Argentine du 28/02 au 01/04/2014

Notre pause repas se fait au milieu d’un désert. Sédiments, roches, plantes épineuses, lave dominent, nous longeons le rio Grande qui offre des îlots de verdure, pareille à des oasis. La présence humaine s’y trouve.

Argentine 1

A notre gauche nous avons montagnes et sommets de la cordillère, et à notre droite nous longeons la réserve El Payen qui compte plus de 800 volcans. Nous roulons au milieu de la lave noire, de couches de sédiments saumon, jaune, orange et des touches vertes. Le sable est rose. Le rio à créé un canyon dans cette lave. On aime. Nous croisons aussi quelques maisons en adobe.

Argentine 1

Le vent s’étant levé en soirée, nous bougeons la Roulott’. Nous voyons au loin ce qui ressemble à un feu coincée entre deux collines. Assez important d’ailleurs. Comme nous sommes loin après le rio Grande qui est très large à cet endroit, nous ne nous sentons pas menacés. Au matin, nous découvrons qu’il y a un gisement que l’on pense de pétrole, et le feu de gaz enflammé est issu d’une sorte de cheminée. Nous continuons la 40 en direction de Malargüe. La 40 est soit en complète destruction de son asphalte, soit en travaux… Nous retrouvons un beau ruban qui nous fait traverser de superbes paysages. Le temps qui semble se couvrir nous dissuade d’aller voir la réserve Laguna de Llancanelo. Nous optons pour la ville et un spot wifi. Nous y trouvons de la viande succulente !

Argentine 1

La prochaine étape est au sud de San Raphael. Nous dormirons au barrage de El Nihuil et prendrons le chemin qui suit les gorges du rio Atuel. Sur le papier c’est super… En réalité, seule la première partie c’est réalisé. Nous avons trouver sur place un camping fermé, mais qui est ouvert avec eau et électricité ainsi qu’un emplacement pour faire notre asado. Le lendemain… Ben, la route est fermée… Demi-tour ! Nous allons jusqu’à la première station YPF pour voir où se trouvent les amis Pascal et Hélène. Bonne connexion, j’en profite pour passer des photos.

Argentine 1

Nous donnons rendez-vous à nos amis à Upsallata, c’est sur nos routes respectives et nous pouvons aller ensemble faire le parc El Leoncito. Nous projetons notre prochain bivouac au barrage Potrerillos, en zappant la ville de Mendoza. Le site est sympa, entouré de montagne un peu blanchie par la neige. Bien, que nous ayons quelques nuages dans l’après-midi, nous apprécions le lieu. Il y a un peu de monde, mais nous estimons que la plupart serons parti ce soir. Nous voyons arrivé un véhicule français. Nicole et Claude (Euskal-Go.com) viennent de Guyane et sont en voyage depuis 5 mois. Bien entendu, nous passons le reste de la soirée ensemble !

Argentine 1

Après une nuit bruyante (des jeunes ont transformé le site en boite de nuit !), nous passons un moment à échanger films et livres. En fait, il est vite midi et Nicole nous régale d’une omelette aux pommes de terre et au piment d’Espelette. Nous partons en début d’après-midi avant que la horde du dimanche envahisse le site. Très belle route jusqu’à Upsallata. Nous passons un mail, expliquant où se trouve le bivouac, puis passons une soirée avec Claude et Nicole qui ont décidés de nous accompagner au Parc El Leoncito. Il fait nuit, lorsque Hélène et Pascal font leur apparition. Ils n’ont plus de gaz pour faire la cuisine ! La soirée se fini tardivement !

Argentine 1

Le lendemain, nous partons avec les Pascal’s family voir la montagne aux 7 couleurs à quelques km de notre bivouac. Superbe !

Argentine 1

Nous rejoignons la ville et après avoir fait nos courses, discuter avec David et Claire, attendu pendant plus d’une heure nos frites… nous décollons vers 15 h 30 ! C’est en général l’heure ou nous trouvons un bivouac ! Heureusement que le ripio est en bon état. Nous faisons la collecte de pommes de terre sur la route ! Un véhicule les a perdu et elles sont toutes fraîches. Nous en ramassons tous ! Nous, nous installons vers 19 h 30 au camping libre du parc El Leoncito, préparons l’asado et une bonne purée… Le tout accompagné de vino tinto !

Argentine 1
Argentine 1