Soif de bougeotte
 

"Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant"
Bernard le Bovier de Fontenelle

 
 


Le chemin Martel (carte 3442 OT Gorges du Verdon)
 
Accès : Ce parcours nécessite deux voitures, une laissée au Point Sublime et l’autre stationnée au chalet de la Maline.
Au centre du village de Castellane, prendre tout droit au rond point en direction de la D952 qui est aussi la route des gorges du Verdon. Suivez la route sur plusieurs kilomètres avant de tourner à droite en direction de Rougon. Vous laisserez une voiture garée au parking du point sublime. Avec l’autre voiture reprenez la départementale pour arriver au village de la Palud sur Verdon. Au centre du village, prendre à gauche en direction des gorges du Verdon et du Chalet de la Maline. Garez-vous au niveau du chalet, départ de la randonnée.
 
Information : pour récupérer la première voiture au point sublime, reprenez la route en sens inverse, la route de la Maline étant interdite après le chalet.

Période : A faire au printemps, en été ou en automne.

Difficulté : Attention très important, le sentier Martel est strictement interdit aux chiens et aux enfants de moins de 6 ans. Certains passages sont vertigineux et dangereux avec notamment un passage en échelle de 250 marches à la verticale.
Les lampes sont également indispensables, il y a 2 traversées de tunnel dont un sur plusieurs centaines de mètres.

 
Dénivelé : 368 m positif - 474 m négatif.

Horaire : 6h30



Après avoir gouté à l'Imbut, et ayant entendu parlé du chemin Martel, nous nous y sommes rendu.

Pour faire comme tout le monde, nous nous sommes décidés au dernier moment, c'est à dire la veille au camping municipal de La Palud sur Verdon. Nous nous sommes fait "véhiculé" en compagnie d'un couple de randonneurs. Une navette repart du Point sublime ! Sauf que la navette était pleine et que nous avons fait du stop !!!
chemin Martel
P'tit matin, p'tit dèj !
Le départ de la randonnée se fait en partant à gauche du chalet de la Maline et en empruntant le GR4. Le début n’a rien de difficile, bien au contraire. Pour commencer, il faut rejoindre le niveau du lit de la rivière du Verdon par une descente plus ou moins régulière de 300m environ.
chemin Martel
On voit le Chalet de la Maline
Les gorges, creusées au centre d’un gigantesque plateau rocheux donnent un avant goût de la suite à découvrir.
chemin Martel
Le chemin, mélangé de cailloux dans les zones dégagées et de terre en sous bois, est agréable, le seul obstacle étant le passage de l’escalier dit « Pas d’Issane ».
chemin Martelchemin Martel
                                                                                                             Oups ! Dit-elle !!! ça commence !!!!
Le sentier est facile à suivre et, assez vite, on croise un panneau qui nous dirige à gauche en direction du sentier Martel et du point  Sublime ou à droite vers la passerelle de l'Estellié et le Sentier de L'Imbut.
chemin Martelchemin Martel
Le sentier est en sous bois et apporte une fraîcheur relative mais très agréable. La rivière est également présente et sa couleur turquoise nous donne envie de rejoindre les plages pour s’y baigner.
chemin Martelchemin Martel
(Heuuu !!! Là elle était plutôt fraiche !)
Nous sommes maintenant au beau milieu des gorges avec 300m de falaise de chaque côté de la rivière. Nous poursuivons le sentier du pré d’Issane, sur le coté gauche des gorges, dans une forêt omniprésente. Le dénivelé est indécis avec de petites montées fréquentes qui succèdent aux descentes.
chemin Martelchemin Martel
chemin martelchemin Martel
Le décor est fabuleux, les falaises nous donnant un paysage chaque fois différent par leur découpage et la rivière ne nous quitte pas…
chemin Martelchemin Martel
chemin Martel
Nous arrivons au belvédère Guègues où il faut franchir à nouveau un escalier. L’endroit est unique et c’est certainement le plus joli du parcours jusqu’à l’arrivé du Baume aux œufs indiqué sur la carte IGN. L’endroit est rendu sublime par la rivière stagnante qui reflète la falaise par réverbération. 

En quittant le Baume, on quitte également la rivière et nous grimpons sur la brèche d’Imbert. La montée est parfois difficile et il a fallu nous aider de nos mains et des racines pour accéder à la brèche ! Depuis celle-ci, la redescente se fait par un escalier vertigineux qui ne laissera personne indifférent (surtout isa !). 250 marches nous séparent du sol et on ne peut que féliciter les personnes qui ont créé cet accès métallique. Le croisement est impossible dans ce passage, sauf au niveau des paliers de l’échelle éventuellement.
chemin Martelchemin Martel
chemin Martel
Cette difficulté traversée, on descend de nouveau au niveau de la rivière.
chemin Martelchemin Martel
140m de dénivelé nous séparent de la rivière. Nous reprenons le sentier dans un dénivelé d’une régularité impressionnante, sans aucune difficulté et reposant. Sur ce passage, nous traversons le belvédère du Tilleul, le belvédère de dent d’Aire avec son impressionnant rocher, le belvédère de l’Escalet, le belvédère de Careile, avant d’arriver au belvédère de Trescaire.
chemin Martelchemin Martel
chemin Martelchemin Martel
chemin Martelchemin Martel
chemin Martelchemin Martel
Ce dernier est certainement le plus impressionnant par sa couleur et ses nombreuses niches qui cachent des nids de Vautours Faunes visibles à cet endroit.
chemin Martel
C’est également un site d’escalade très connu et fréquenté par des grimpeurs débutants ou plus expérimentés. A partir d’ici, il va falloir sortir nos lampes de poches pour traverser les deux fameux tunnels. Et là, nous nous nous sommes souvenus qu'elles étaient dans le vide poche de la voiture !!!!
chemin Martelchemin Martel
Le premier n’est pas très long et sa traversée est courte.
chemin Martelchemin Martel
chemin Martelchemin Martel
Le second est plus redoutable et un bon ¼ heures sera utile pour le traverser avec lampe obligatoire ! Nous avons donc coller à un groupe pour bénéficier de leurs lampes ! Trop drôle ! Pour retrouver le sentier il faut emprunter juste après la sortie une échelle, et, le premier parking est en vue.
chemin Martelchemin Martel
chemin Martelchemin Martel
chemin Martel
La fin du parcours se fait dans un dénivelé positif et nous permettra d’accéder au point sublime qui est une fin idyllique ouvrant le panorama sur une partie de votre parcours au milieu des gorges.
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement