Bolivie du 10/08 au 01/09/2014

Le 17 août 2014 – San Ignacio – Bolivie

« En 1748, le père Miguel Areicher fonde San Ignacio avec les Indiens Ugaraño et les survivants de San Ignacio de Zamucos, autre réduction détruite peu de temps après sa fondation. L’église de San Ignacio fut la plus grande de Chiquitos. Sa construction se termina en 1761 mais les autels furent édifiés plus tard, après l’expulsion des jésuites. Une nouvelle église fut construite en 1974 après que la première eut été abattue en 1948. »
 
Nous nous levons de bonne heure, nous devons parcourir 180 km de ripio… Les casa-rodentes partent en premier, Gilles avec sa voiture va plus vite que nous, il nous rejoindra en route. Nous avions prévu 6 h de route, nous en ferons 8… Avec un arrêt repas des plus court.

Bolivie 1
Bolivie 1

Il n’y a pas de gasoil en ville… on va se réconforter avec une glace !

Bolivie 1

Il y a un nombre important de sculptures autour de la place. L’église est aussi superbe. La première église était autrefois la plus spacieuse et la plus travaillée. La structure d’origine à été malheureusement démolie dans les années 50, pour être remplacé par un affreux bâtiment moderne. Réalisant leur erreur, les architectes l’ont rasé et on reconstruit une reproduction conforme à l’église d’origine. L’autel et quelques colonnes en bois proviennent de l’édifice d’origine. Nous ne pouvons visiter l’intérieur que le soir juste avant la messe.

Bolivie 1

Nous avions vu que nous pourrions peut être bivouaquer en bord de la laguna. Seulement, tout les accès sont piétons ! Nous trouvons un coin pas super pour planter la tente… La famille Brière préfère aller à l’hôtel et nous trouvons une placette pour installer les véhicules et où nous passons une bonne nuit avec poules et âne. Journée fatigante !

Bolivie 1

Le 18 aout 2014 – San Miguel – San Rafaël – Santa Anna – Bolivie

Aujourd’hui, ce sont trois missions que nous devons enchaîner ! Nous devions zapper la dernière, mais des photos au musée de San Javier, nous ont fait regretter ce choix. Nous y allons et y dormirons. Nous effectuons les premiers 45 km à la fraîche. Les garçons commence à péter les plombs et s’amusent en roulant. La première des missions est San Miguel.

« Ce village fut fondé par le père Felipe Súarez en 1721. La construction de l’église débuta en 1721 et s’acheva en 1750, sous l’initiative du père Johann Messner. Les trois retables, la chaire et les quatre confessionnaux, quant à eux, furent l’œuvre de l’artiste Antonio de Rojas entre 1761 et 1767. C’est là encore l’architecte Hans Roth qui se chargea de la restauration, entre 1979 et 1983, avec l’aide du père Godofredo Trenker. Les murs d’adobe, certaines parties de la peinture murale ainsi que la majeure partie du mobilier et des sculptures sont d’origine. On trouve dans le village un petit atelier d’artisanat de bois où les locaux continuent d’exercer leur talent. San Miguel compte aujourd’hui la plus forte population indienne de la Chiquitanía. »

Bolivie 1

Nous visitons l’église en compagnie de Marcello, le gardien de 70 ans, un personnage ! L’église serait l’édifice le plus fidèlement restauré de toutes les missions. Elles est considérée comme la plus belle des missions de Bolivie. Les colonnes en spirales, son autel en bois sculpté doté d’une statue de San Miguel volant, sa chaire dorée, ses œuvres d’art religieux, le beau clocher et sa façade sont des chefs d’œuvre.

Bolivie 1
Bolivie 1
Bolivie 1