Retour au Nord Argentine 2018

Argentine 2
Argentine 2

Le 20/10/18 - Humahuaca - Jujuy - 2 319 m

Nous quittons nos amis après avoir encore papoté un bon moment. La route est super belle et après s’être fait volé encore une fois au péage, malgré notre vif mécontentement auprès d’un policier… bolivien, nous arrivons à la douane. Passage super rapide, nous voici de nouveau en Argentine !
Nous parcourrons la ville de la Quiaca à pied, argent, fruits… On ne trouve pas d’opérateur téléphonique car tout est fermé. Il faut que nous nous remettions à l’heure argentine, tout est fermé entre 13 h et 18 h…

Argentine 2

Comme il est tôt, nous filons jusqu’à Humahuaca. On trouve un spot dodo sur le parking d’un hôtel-restaurant à proximité de la place. Un petit tour en ville, on en profite pour grignoter dans la rue.

Le 21/10/18 - Pumamarca - Jujuy - 2 192 m

Le lendemain, c’est le marché où l’on achète de la viande de lama et du fromage de chèvre. Nous attendons midi pour la bénédiction…

Argentine 2

Nous partons directement à Pumamarca. Un tour sur la place que l’on trouve désertique (c’est la fête des mères) et l’on va bivouaquer au pied des formations géologiques aux multiples couleurs.

Argentine 2

Le 22/10/18 - Sur la 9 - Jujuy

Une promenade dans le site avant de partir.

Argentine 2

Puis, temps grisâtre, nous faisons la belle route n°9 que l’on aime tant. Nous stopperons au bord du barrage au milieu des chevaux, moutons, oiseaux… Il se mettra à pleuvoir en fin d’après-midi et toute la nuit.

Argentine 2
Argentine 2

Du 23/10 au 02/12/18 - Salta - Salta - 1 152 m

Nous avons plein de chose à faire, notre point de chute sera le camping de Salta. Pas super top, mais super cool. C’est un rendez-vous de voyageurs et nous ne manquerons pas les asados et repas conviviaux.

Argentine 2

C’est l’occasion de rencontrer des gens qui resterons dans nos coeurs et d’en revoir d’autres. Merci à Helena et Antonio de leur gentillesse, nous nous revérons en Espagne. Une super rencontre avec Audrey, Nicolas et Leya, tout a été facile avec vous. Revoir les "pirates", quel plaisir. Ainsi qu’Isa et Patrick qui nous font la surprise de venir nous voir.

Argentine 2

Faire la connaissance de joyeux fous en 2 Ch, Quentin et Carine. Un grand moment.

Argentine 2

C’est un grand plaisir de rencontrer en vrai ceux qui ont contribué depuis 2009 à l’élaboration de notre voyage en AmSud, Les Thilles, Mélanie et Christian avec qui nous passerons de très bons moments.

Argentine 2

Puisque nous avons décider de vendre notre monture, nous décidons d’envoyer une partie de nos affaires, souvenirs et cadeaux pour la famille et nos amis. Pas facile du tout. Bagage du monde, trop compliqué avec des tonnes de papiers à fournir. Il est difficile de faire comprendre que nous ne sommes pas des expatriés qui rentrons !
Repli stratégique avec DHL, Prix faramineux, disparition des valises et apparition de cartons, un dédouanement français pour des affaires usagées… Et lorsque que l’on demande des comptes, plus personne ne répond aux mails ! On s’en rappellera !

Nous faisons aussi faire des travaux sur Ch’uru. Une partie avant très corrodé depuis que nous l’avons acheté est encore pire que ce que nous pouvions voir. Pas de soucis, notre ami Daniel nous recommande Cesar qui restaure des voitures. En démontant, nous nous apercevons que les courroies doivent avoir au moins dix ans alors que la distribution avait été faite il y en a trois. Tant que nous y sommes, nous changeons tout ! Nous restons donc cloué pendant presque un mois que tout se règle.
Francis donnera un coup de jeune à Ch’uru qui perdait un peu de son éclat avec le soleil.
Mise à jour du site, un peu de cuisine et nous passerons peu de temps avec nos amis Daniel et Marcela qui travaillent énormément.

Argentine 2

Le 03/12/18 - El Alisal - Salta - 2 858 m

Il fait pas super beau depuis quelques jours, pluie, gris et froid. Nous n’allons pas du côté de Jujuy faire une virée que nous ont donné Mélanie et Christian. Nous allons en direction du Chili. Pour se réhabituer à l’altitude, nous fractionnons la montée sur San Antonio de los Cobres. Halte près de l’église de El Alisal avec toujours un temps moyen.

Argentine 2

Le 04/12/18 - Santa Rosa de Tastil - Salta - 3 150 m

Le temps se met au beau. C’est tant mieux, car la route est superbe. Nous ne nous en rappelions pas.

Argentine 2

Festival de couleurs…

Argentine 2

Le 05/12/18 - San Antonio de los Cobres - Salta - 3 775 m

Depuis notre venue en 2014, la route est maintenant en excellent état pour rejoindre la ville. …Toujours aussi beau…

Argentine 2

De même pour la ville, florissante, qui dans nos souvenirs était moribonde. Nous stoppons sur le parking face à l’office de tourisme. Un petit tour en ville, pas trop vite…
La gare est toujours en service à notre grande surprise. Nous prenons quelques renseignements pour la suite, essayons de "wifiter" sans grand succès, la connexion étant sujette au hoquet.

Argentine 2

Le 06/12/18 - Santa Rosa de los Pastos Grandes - Salta - 3 963 m

Un seul mot, superbe ! La route n’est pas super, mais comme nous n’allons pas vite…

Argentine 2

On se régale…

Argentine 2

Argentine 2

Le 07/12/18 - Bivouac sur RP 17 - Salta - 3 905 m

Nuit pas trop ventée dans notre petit coin, pas très cosy mais sûr. Nuit un peu fraiche 2 à 3 °, du coup, on flâne un peu le matin. Une jeune villageoise vient par curiosité et nous lui faisons visiter la "casa rodente". Ensuite, c’est reparti pour un festival de paysages différents. Première pause au Salar où est extrait du borax.

Argentine 2

C’est à notre sens, un Sud Lipez en miniature les lagunes en moins.

Argentine 2

Découverte après découverte…

Argentine 2

Et ça continue… suri, vigognes, lamas…

Argentine 2

Nous pensions nous poser à Est. Pocitos, mais cela ne nous emballe pas, beaucoup de camions, bruits de l’usine de gaz… Nous renonçons à aller sur Tolar Grande, la route est dans un état pitoyable et le ballet de camions quasi incessant. De nouvelles mines ont ouvert ou ré-ouvert dans la région pour le borax ou le lithium. Pas cool pour nous qui aimons la tranquillité. Nous poussons de quelques km et trouvons à nous poser derrière des ruines d'une ancienne gare, après avoir chevauché les rails. Nous aurons la surprise de voir passer une draisine avec des ouvriers dessus. La voie est donc toujours en activité, ce qui nous paraît surprenant à voir l’état. D’ailleurs un train super discret passera en pleine nuit. Nous avons pu admirer un ciel magnifique orné de ses joyaux.

Les 08 & 09/12/18 - Vers le Paso Sico - Salta - 3945 m

Il ne fait pas chaud ! Après avoir attendu que le soleil nous réchauffe, nous reprenons la piste bien ondulée et assez morne. Heureusement que des vigognes, suris et chouette agrémenterons cette route qui nous paraît assez morne après les paysages fantastiques de ces deux derniers jours. Nous stoppons près d’un village qui nous paraît abandonné, mais qui dispose de panneaux solaires neufs ! Quelques maisons pas encore complètement écroulées serviraient elles de refuge ? Nous profitons de cette pause pour cuisiner avant de passer la frontière chilienne et avancer sur le site…

Argentine 2

Le lendemain matin, nous finissons de cuisiner. Je me lance à faire une pizza à la poêle, simple comme bonjour et très facile. Puis nous reprenons la route encore plus pourrie que la précédente, en plus de la tôle ondulée nous avons du sable. Des camionneurs venant en sens inverse nous signalent un gros gros trou de sable à quelque distance… Manquerait plus que l’on s’ensable !
Le vent se met de la partie et même les lanterneaux jouent des castagnettes. Nous arrivons au poste de douane et demandons à y passer la nuit. On nous donne le code wifi et pouvons profiter des commodités d’un bâtiment pour les voyageurs qui arrivent tard. Sympa.

Argentine 2

Jusque là nous sommes un peu déçu des paysages de ce paso que l’on nous avait vendu comme superbe. Nous attendons donc avec impatience le côté chilien que nous emprunterons le lendemain.