Argentine du 29/10 au 13/12/2012

Argentine 1

De paysages variés de montagne, tourbière, bord de mer emplie de végétation sympa. Nous reconnaissons l’anémone, découvrons un champignon (Cyttaria) qui ne pousse que sur le Lenga et le ñire aux feuilles caduques, le Guindo aux feuilles persistantes (hêtres). C'est un champignon qui a une croissance très lente et qui forme des tumeurs (nœuds) aux branches et aux troncs des arbres infectés.

Argentine 1

Et nous arrivons sur une zone boisée, assez lugubre. Arbres morts, lacs noirs, troncs grignotés… C’est la castorera. Les castors ont été importé en 1946, afin de vendre leur peaux. 25 couples et depuis c’est une catastrophe écologique. Les arbres morts seraient la conséquence d’un ver.

Argentine 1

Puis, la fin du sentier. Nous traversons une tourbière et arrivons en bord de mer.

Argentine 1

Après avoir trouvé le lieu de bivouac, nous passons le temps avant de retourner guetter nos castors sur les sentiers environnants.

Argentine 1

Laguna verde et paseo de la isla

Argentine 1

Laguna negra, une tourbière en formation.

Argentine 1

Que dire de notre expédition chez les castors ? 6 secondes de castors en film, et de dos… pas de photos. Rien, bernique… les castors doivent être super timides !!! Par contre, on a trouvé deux canards, un lapin et un Ent !!!!

Argentine 1

Le lendemain, nous allons au Chili ! Nous croisons Mikaël et Virginie, jeunes grenoblois qui eux font le Cerro guanaco. Trop dur pour nous ! Nous nous régalons des couleurs changeantes du lac et des montagnes qui s’y reflètent.

Argentine 1
Argentine 1